Un super aliment au service de l'humanitaire


Ripley Fox, pionnier dans l'utilisation de la spiruline pour combattre la malnutrition

 

En 1968, l’Américain Ripley FOX, docteur en microbiologie installé en France, décide de faire de la Spiruline un outil de la politique humanitaire. Son laboratoire en étudie la culture et il met au point des moyens simples et bon marché pour la cultiver dans les pays en voie de développement. Il fonde en 1971 « l’Association pour Combattre la Malnutrition par l’Algoculture » (ACMA).

 

Son témoignage est saisissant :

"En Orient, la preuve n'est pas sur le papier, mais dans les sourires et les cris de joie des enfants qui, s'ils n'avaient pas reçu de spiruline, auraient rejoint dans les statistiques les 600 millions d'autres qui sont morts depuis la dernière guerre mondiale.

Il est vrai que ce chiffre peut vous hanter la tête et le cœur. C'est certainement une question de moralité. [...] La malnutrition n'est pas une maladie, c'est un fait politique" (tiré de la plaquette de FSF : Spiruline Un aliment d'exception). 


La spiruline, une solution pour gagner ce combat

 Rappelons que la spiruline a réussi à sauver des enfants déclarés perdus par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Conscients des atouts de cette formidable micro-algue et nous sentant concernés par les problèmes actuels mondiaux de santé publique, comme tous les adhérents de la Fédération des Spiruliniers de France, nous reversons un pourcentage de notre Chiffre d'Affaires pour financer des projets à l'humanitaire. 


Plus d'infos :

 Pour observer les résultats de la spiruline sur Idrissa Iboudo, un enfant de 19 mois en état de malnutrition sévère, voir le site de la FSF.

 Écouter Mama Spirulina & les SpiruCHON, ode à la spiruline


Voir la vidéo d'Antenna technologies au Togo ci-après